Peur d’aborder une fille : 7 Clés pour la vaincre définitivement

peur d'aborder une fille

Dans cet article, vous allez obtenir 7 clés pour vaincre la peur d’aborder une fille.

Cette peur qui peut réellement vous handicaper dans votre vie sentimentale.

Que ce soit pour trouver une copine et avoir une relation sérieuse qui tient sur le long terme.

Ou que ce soit pour enchaîner les flirts et les aventures sans lendemain.

La peur d’aborder une fille est une des choses les plus difficiles à gérer, surtout lorsqu’on débute.

Que vous croisiez des femmes qui vous plaisent dans votre vie de tous les jours, en soirée chez des amis, dans un club/bar.

Dans cet article, je vais vous révéler 7 clés pour pouvoir mettre fin à ça.

Et enfin commencer à rencontrer les femmes qui vous plaisent.

Effectivement, il est capital pour votre avenir sentimental d’y arriver.

Pourquoi ?

Parce que cela va vous donner plus de choix.

En effet, quelles sont les autres options que vous avez si vous ne le faites pas ?

Attendre qu’une nouvelle tête apparaisse dans votre cercle d’amis ?

Pourquoi pas, mais malheureusement ça n’arrive pas tous les jours.

En plus, vous devez être sûr qu’elle :

  • Est célibataire et disponible.
  • Vous plaît.
  • Vous apprécie et que vous lui plaisez.

Même dans ce cas, vous devez quand même allez lui parler et dépasser votre peur de l’approche.

Donc, voici sans plus attendre les 7 clés.

1) Visualisation

Saviez-vous que votre cerveau ne fait pas la différence entre ce qui est passé, présent, futur, réel ou imaginaire ?

Ce qui veut dire que si vous visualisez quelque chose comme une scène où vous auriez voulu aborder une fille qui vous plaisait par exemple.

Que vous imaginiez les détails de l’endroit, son sourire, votre angle d’approche, etc. 

Vous habituerez déjà votre cerveau à rendre cela possible.

C’est une clé qui m’a énormément aidé à mes débuts.

Car même pour aller demander l’heure ou un renseignement à une grand-mère, j’en étais incapable !

Je vais vous donner ici le processus exact que j’appliquais le matin dans les 30 premières minutes qui suivaient mon réveil.

Je choisissais une de mes musiques préférées qui me faisait vibrer.

Peu importe le style tant que vous l’appréciez, c’est l’essentiel.

Ensuite, je me repassais 1 ou 2 situations où j’aurais voulu aborder la fille, mais ne l’est pas fait.

Je m’imaginais le faire avec assurance, comme si j’avais 100 % confiance en moi.

Je m’imaginais la fille me regarder et me répondre avec un grand sourire.

Ensuite, je me focalisais sur ce sentiment d’accomplissement que je ressentais en moi.

Sur cette petite fierté où j’avais enfin réussi à faire le 1er pas.

Avec la musique, cela intensifiait cette sensation.

Ne vous étonnez pas d’avoir un immense sourire suite à cet exercice et de vous sentir bien et en confiance.

Car, c’est comme si vous l’aviez déjà fait pour votre cerveau !

2) La désensibilisation sociale

La visualisation va beaucoup vous aider.

Mais c’est le fait de passer à l’action ensuite dans le « monde réel » qui va vous faire progresser à pas de géant.

Je recommande d’y aller pas à pas et de commencer par demander un renseignement à quelqu’un.

Si vous n’arrivez pas à demander un renseignement, faites la technique de la visualisation, mais en imaginant une autre personne qu’une fille qui vous plaît.

Ensuite, demandez simplement où se trouve la rue x ou y, ou si les personnes connaissent un bon restaurant dans le coin, etc.

En réalité, peu importe ce que vous allez dire…

L’important, c’est de vous prouver que malgré votre peur de l’approche et votre stress, vous pouvez le faire quand même.

3) La désensibilisation ciblée

Cette fois-ci, vous allez refaire ce même exercice de demande de renseignement.

Sauf que vous allez devoir le faire avec une fille que vous trouvez particulièrement jolie et vous allez devoir lui glisser un petit compliment pendant la conversation ou à la fin.

Concrètement, voilà ce que cela donne :

Vous : « Salut, je cherche la rue X, tu sais si c’est dans le coin ? » 

Elle : « Euhh oui, c’est la première à gauche là-bas » 

Vous : « Merci, à part ça, j’aime bien ton style/ton sourire 😉 bonne journée »

Peu importe la réaction de la fille.

Votre but ici est de gentiment commencer à assumer votre intérêt et à vous sentir totalement à l’aise avec cela.

Si vous n’avez jamais abordé, vous serez surpris aussi de voir que certaines filles resteront sur leur faim.

Et seront un peu confuses de vous voir partir.

Bien évidemment, si vous le sentez, vous pouvez enchaîner la discussion, mais sachez que votre mission est atteinte une fois le compliment lâché !

Par la suite, vous allez vous sentir de plus en plus à l’aise pour faire cet exercice, et une fois arrivé là, je vous recommande de passer à l’étape supérieure.

Et de commencer à aborder soit directement ou indirectement, mais de rester dans la conversation après l’avoir complimenté.

peur aborder une fille 1

4) Vous entourer

Si au cours de ce processus vous bloquez toujours pour aller approcher une fille qui vous intéresse.

J’ai ici une technique redoutablement efficace que j’ai moi-même appliqué et recommandé à des dizaines et dizaines d’hommes qui ont également eu du succès avec cela.

Trouvez un ami et parlez-lui de la démarche que vous êtes en train de mettre en place.

Que vous souhaitez devenir plus confiant et vaincre cette peur d’aborder une fille.

Dites-lui qu’il peut vous aider simplement en mettant ceci en place.

Vous allez déterminer un certain montant d’argent que vous pouvez qualifier comme gros pour vous.

Par exemple, pour moi à l’époque, 100 €, c’était déjà pas mal.

Ensuite, vous allez faire en sorte d’avoir 5 coupures de billet de 20 euros par exemple.

Et vous allez donner l’intégralité de cette somme à votre ami !

Pour chaque fille abordée, il vous redonne un billet de 20 €.

Il doit être témoin de votre approche.

Peu importe le résultat, ce qui compte ici est que vous commenciez à vous habituer à aborder des inconnues.

L’idée est de faire cela régulièrement et de déterminer également une durée précise pour faire ces approches.

Car si vous ne mettez pas de limite de temps, vous allez toujours remettre à plus tard.

Jouez vraiment le jeu et faites ce pacte avec votre ami.

Vous allez voir que le fait de vous mettre dans une situation où vous n’avez pas le choix va faire en sorte de vous pousser vers l’action.

Et d’enfin commencer à mettre en place une dynamique !

5) Désacralisez le rejet

Au cours de ces 1ers exercices, il sera relativement rare de vous prendre un râteau et d’avoir des filles qui ne répondront même pas à vos questions.

Cependant, cela n’est pas totalement exclu.

Avant de continuer avec la suite, vous devez impérativement apprendre à accepter le rejet.

Voici la réalité

Il a toujours existé, et existera toujours, peu importe votre niveau ou les années de pratiques. 

Il n’existe aucune méthode en séduction qui vous garantit 0 rejet.

Eh oui, donc il vaut mieux apprendre à le gérer et même à en rire que d’essayer de chercher un moyen de l’éviter à tout prix.

C’est comme éviter de vouloir souffrir ou d’être déçu par des relations…

Oui, ça vous est probablement déjà arrivé et peut-être que cela vous arrivera encore si vous êtes célibataire.

Mais cela ne doit pas vous empêcher de sortir de chez vous et de faire des rencontres.

Ça fait partie du jeu.

Un des meilleurs moyens pour vous aider à le désacraliser lorsque cela vous arrive…

C’est de prendre quelques secondes pour réaliser que personne n’est là pour se moquer de vous en vous pointant du doigt.

La fille ne vous a pas mis de claque ou jeter son verre sur vous.

Vous êtes toujours le même, avec vos 2 bras et vos 2 jambes.

Ah non… mieux : vous n’êtes plus le même !

Vous êtes une version un peu meilleure que votre ancien « vous » qui n’aurait rien tenté. 

En plus d’avoir pris la bonne décision, vous pouvez apprendre également de vos erreurs.

Donc, en fait, même en subissant un rejet, cela est bien plus bénéfique pour vous et pour votre avenir sentimental.

Que le fait de ne rien faire et de rester dans votre zone de confort !

Soyez fier de l’avoir fait, car la plupart des hommes laisseront cette peur les handicaper et leur empêcher d’aller voir des femmes qui leur plaisent.

Avec le temps, vous verrez que ces rejets ne vous atteindront plus.

Et là, vous allez commencer à avoir un degré de liberté dangereusement élevé 😉

6) Avoir un plan précis

Bien que je ne recommande pas d’apprendre des phrases par cœur.

Si vous n’avez jamais abordé de jolies inconnues.

Le fait de savoir quoi dire à l’avance peut vous aider à faire le 1er pas.

Mais sachez que comme dans tous les domaines de la vie, il y aura toujours des différences entre la théorie et la pratique.

Je vous recommande de lire l’article sur les phrases d’accroches où j’explique plus en détails comment vous y prendre avec des exemples concrets.

Cela vous aidera.

Mais je vous recommande par la suite de vous détacher des techniques apprises par cœur pour faire place à une séduction beaucoup plus spontanée et naturelle.

peur aborder une fille 2

7) Pratiquer régulièrement

Il n’y a pas de secrets.

C’est le fait de pratiquer régulièrement qui va vous permettre de vaincre cette peur d’aborder une fille.

Il vaut mieux aborder 1 fille par jour que d’attendre le week-end et d’en faire 10.

En le faisant quotidiennement, vous allez développer ce qu’on appelle le momentum.

C’est un terme anglophone qui est à la base utilisé par les traders, mais qui est applicable aussi ici.

Vous allez remarquer que vous allez vous sentir beaucoup plus à l’aise.

Vous allez vous sentir plus « chaud » de continuer d’aborder si vous avez déjà parler à des personnes dans un court laps de temps précédemment.

Par exemple, en soirée, le plus difficile sera de se mettre dans le bain et de parler à vos premières inconnues.

Par la suite, vous allez voir qu’il sera plus facile d’aller aborder qu’au début de la soirée.

C’est l’effet positif du momentum.

Le fait de parler tous les jours au moins à 1 fille ou à 1 inconnu va vous permettre de créer ce momentum et d’élargir votre zone de confort progressivement.

Vous allez observer qu’avec la régularité, toutes ces choses qui vous bloquaient auparavant vont commencer à diminuer en intensité et ne seront plus autant handicapantes qu’avant.

Mot de la fin

Le but dans un premier temps est de vous entraîner à passer à l’action malgré votre peur et malgré le stress que vous pouvez avoir.

C’est une illusion de penser que votre peur d’aborder une fille va disparaître d’un coup du jour au lendemain.

Et que c’est à partir de là que vous allez pouvoir commencer.

Non, commencez dès maintenant à appliquer dans l’ordre les différentes clés.

Et vous verrez que votre peur va grandement diminuer en intensité avec le temps et la pratique.

Réalisez que le plus grand risque n’est pas de subir un rejet, contrairement à ce que l’on pense.

Mais c’est le fait de ne pas aborder et donc de ne pas prendre de risque et de rester dans votre zone de confort qui est grave…

Car cela vous mènera directement à l’échec.

En agissant ainsi, vous vous garantissez de ne faire aucune rencontre et de rester seul dans une certaine misère sexuelle et affective.

C’est cela que vous voulez ?

À vous de décider de passer outre cette peur en utilisant les 7 clés que l’on a vues ensemble et de pouvoir enfin avoir plus de contrôle dans votre vie amoureuse !

À vous de jouer,

Fabien

P.S. Racontez-moi votre première approche dans les commentaires ci-dessous !

Si vous n’êtes pas encore passé à l’action, dites-moi ce qui vous bloque et je vous répondrais 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *